Le Krav Maga

Le Krav Maga est une méthode d'auto-défense, qui peut être appliquée par tous (hommes, femmes, enfants...), avec ou sans expérience dans un art martial. Ce n'est pas un sport de combat : pas de règles, pas de spectacles, pas de compétitions. Le but de son créateur, Imi Lichtenfeld, était que « chacun puisse marcher en paix ».

Alors, le Krav Maga se veut simple, rapide et efficace. C'est pourquoi il se base sur les réflexes naturels du corps humain et les gestes instinctifs qui ressortent sous le stress d'une agression.

En découlent plusieurs principes :

  • Privilégier la trajectoire la plus courte (souvent la ligne droite),
  • Faire des mouvements simples (on ne recherche pas le spectaculaire),
  • Utiliser les techniques réflexes...
Imi Lichtenfeld, fondateur du Krav Maga
Imi Lichtenfeld, fondateur du Krav Maga

Preuve de son efficacité, le Krav Maga a été adopté par plusieurs forces armées, certaines unités de police (FBI, GIGN, RAID...).

Deux composantes essentielles : l'auto-défense et le combat

self defense contre attaque au bâton

L'auto-défense : c'est un ensemble de techniques qui permettent tout d'abord de repérer les situations conflictuelles, de prendre ses distances en sécurité ou de se défendre (soi-même ou autrui) contre une attaque, tout en évitant au maximum les blessures. Le Krav Maga aborde les attaques avec ou sans armes, dans différentes positions ou situations.

Le combat : c'est l'apprentissage de techniques de boxe pieds/poings, afin de faire face aux situations les plus conflictuelles. Cependant, ces techniques sont adaptées aux objectifs du Krav Maga :

  • pouvoir se sortir d'une confrontation du mieux possible, et dans le cadre légal,
  • aux conditions dans lesquelles elles pourraient être utilisées en réel (en tenue de ville, sans gants de boxe...).

L'expérience du combat en club, dans un environnement sécurisé, doit permettre à tout un chacun de gérer les confrontations physiques dangereuses.

Qu'est ce qui fait la force du Krav Maga?

Elle réside sans nul doute dans son réalisme. Ce réalisme provient de ses origines :

Imi Lichtenfeld était fils d'un policier de Bratislava qui enseignait déjà des techniques d'autodéfense. Face aux agressions antisémites et à la montée du nazisme, il a organisé la défense des quartiers juifs et commencé à développer ce qui est devenu plus tard le Krav Maga, « combat rapproché » en hébreu. Les premiers principes sont :

  • Utiliser les réflexes, le mouvement naturel,
  • Attaques et défenses simultanées,
  • Parades et contre-simultanés,
  • Retrouver ses moyens après un coup.

Imi a ensuite étoffé sa méthode en l'enseignant au sein de l'armée Israélienne. Puis en 1964, il l'a adaptée aux civils : hommes et femmes, jeunes et adultes, tous ceux qui auraient besoin de survivre à une attaque avec un minimum de risques et de dommages.

Fondateur du krav maga

Les 7 principes d'Imi Lichtenfeld

  1. Un principe de prévention et de bon sens : éviter de se retrouver dans une situation dangereuse, par exemple si l'on fait de l'auto-stop, éviter les individus peu engageants, éviter de traverser à pied un quartier dangereux en ville, etc.
  2. Le krav-maga est une technique d'auto-défense basée sur les réflexes naturels du corps humain.
  3. Se défendre et attaquer par la voie la plus courte et depuis la position où l'on se trouve, en privilégiant le minimum de prise de risque pour soi-même.
  4. En fonction de la situation, et selon le besoin, en fonction du danger que représente l'adversaire, essayer de décourager celui-ci en parlant.
  5. Utiliser les points sensibles du corps humain (yeux, gorge, parties génitales) pour atteindre ou maîtriser l'adversaire.
  6. Essayer d'utiliser en priorité tous les objets à sa portée, puis les armes naturelles du corps en dernier recours.
  7. Pas de loi (pas de règles à respecter), aucune limitation sur le plan des techniques, pas d'interdits, tous les coups sont permis.
krav maga fondateur

Le Krav Maga en tant que discipline sportive.

Si le Krav Maga se veut réaliste, son apprentissage requiert un environnement sécurisé. Chaque pratiquant doit pouvoir progresser en évitant au maximum les blessures.

Pour cela, les enseignants du Péli KRAV MAGA sont au minimum titulaires du Diplôme d'Instructeur Fédéral, attestant de leur formation par la FEKM-RD. De plus, les cours sont dispensés dans une tenue adéquate, qui comporte divers éléments de protection tels que protèges-tibias, coquille, protège-dents...

Enfin, les pratiquants observent entre eux et envers leurs instructeurs, un respect mutuel et une bienveillance constante.

krav maga attaque au sol

Le code moral de la FEKM-RD

Adhérent de la F.E.K.M.-R.D., je m’engage à respecter la charte de conduite suivante et ferai preuve :

  • d’honnêteté,
  • de non agressivité,
  • d’humilité,
  • de respect du règlement de nos statuts, de notre règlement intérieur, des instructeurs et de nos partenaires.

En outre je m’engage à utiliser les techniques de Krav-Maga exclusivement pendant les cours ou dans le seul but de défendre mon intégrité physique, voire celle de mes proches.

Je devrai également contribuer à instaurer un climat d’amitié, de simplicité et de convivialité.

La Notion de Légitime Défense (Art 122-5 du code pénal).

  • L'attaque doit être injustifiée, c'est-à-dire sans motif valable.
  • La défense doit se faire pour soi ou pour une autre personne.
  • La défense doit être immédiate.
  • La défense doit être nécessaire à sa protection, c'est-à-dire que la seule solution est la riposte.
  • La défense doit être proportionnelle, c'est-à-dire égale à la gravité de l'attaque.
  • La défense d'un bien ne doit pas avoir pour conséquence un homicide volontaire, c'est-à-dire entraîner la mort d'une personne.

(source : service-public.fr)

self defense contre attaque couteau